La passoire est devenu un signe religieux

Publié le par lavendeeautrement

Impossible de laisser sous silence cette merveilleuse information. Elle complète en un sens l'article précédent. Ici l'on croit qu'il est bon d'enseigner que le sexe se choisit, là on devient pastafariste et on se coiffe donc d'une passoire pour l'affirmer. Nous vivons une époque formidable.

 

L'article est extrait du journal en ligne Le Point du 13 juillet 2011:

Le port de la passoire autorisé sur le permis de conduire en Autriche

 

Athée et un brin provocateur, un entrepreneur a réussi à faire passer l'ustensile de cuisine pour un signe religieux.

 

Par Chloé Durand-Parenti

 

C'est le genre de prouesse qui peut prêter autant à rire qu'à réfléchir. Un entrepreneur autrichien, Niko Alm, athée convaincu, a réussi à obtenir un permis de conduire sur lequel il arbore un étrange couvre-chef religieux : une passoire supposée être prescrite par le pastafarisme. Or cette croyance factice, tout entière dédiée au culte d'un monstre en spaghettis volants, n'est rien d'autre que l'invention absurdo-comique d'un diplômé de l'Oregon, opposé à l'enseignement de théories pseudoscientifiques empreintes de croyances religieuses.

 

Il n'aura finalement fallu que trois ans à notre Autrichien pour avoir son précieux sésame. Même si, à vrai dire, l'homme ne s'y attendait plus. Son chemin de croix l'a d'abord conduit vers les services sanitaires, un fonctionnaire s'étant légèrement inquiété de sa santé mentale et, du même coup, de son aptitude à tenir un volant. Désormais, fort de son succès, Niko Alm espère aller plus loin : obtenir de son pays qu'il reconnaisse le pastafarisme comme une véritable religion.

Commenter cet article